Comment le Yoga a révolutionné ma gestion de la sciatique Post-Partum

Les mamans, on connaît ça ! Après avoir fait un beau bébé, la machine est un peu rouillée. Moi, j’ai eu la poisse avec cette saloperie de sciatique. Une douleur à se taper la tête contre les murs qui part du bas du dos et descend jusqu’aux gambettes.

Mais je me suis pas laissée faire pour autant ! J’ai décidé de me bouger le popotin et de tester le yoga. Parce que ouais, cette pratique ancestrale c’est pas que pour les jeunes branchouilles qui veulent faire la feuille de bananier. Le yoga, ça peut aussi vous sauver la peau quand vous avez accouché !

Le topo sur la sciatique de grossesse

Déjà, faut comprendre d’où ça vient cette saleté de douleur. En fait, pendant la grossesse, les hormones font gonfler les articulations dans le dos. Ça réduit l’espace pour le nerf sciatique, celui qui part des fesses et descend dans les jambes. Du coup, il se fait compresser et ça fait un mal de chien !

Après l’accouchement, même punition. Le corps met du temps à se remettre d’aplomb. Les ligaments restent détendus un moment à cause de cette saloperie d’hormone, la relaxine. Résultat, ça continue de faire pression sur le nerf sciatique et la douleur persiste.

Le pire, c’est quand vous avez bébé dans les bras, que vous vous penchez pour le changer ou que vous le portez. Là, c’est l’horreur ! J’avais l’impression qu’on m’arrachait la jambe à chaque mouvement.

Lire aussi:  Soulagez votre douleur cervicale : 8 remèdes de grand-mère éprouvés

Comment le yoga m’a sauvé la mise

Mais ne vous inquiétez pas les filles, y’a une solution ! Moi, j’ai commencé à pratiquer le yoga quelques semaines après l’accouchement. Honnêtement, ça a été un vrai bol d’air.

Grâce à des postures bien spécifiques, j’ai pu détendre tous ces petits muscles crispés autour de mon nerf sciatique. La posture de l’enfant (Balasana), trop de la balle pour relâcher les tensions dans le bas du dos ! Et la posture du cobra (Bhujangasana), un vrai régal pour remettre en forme les muscles lombaires.

Sans parler des postures de chat/vache (Marjariasana) qui ont fait des merveilles pour assouplir ma colonne vertébrale. Un petit enchaînement de ces deux postures et hop, le nerf sciatique était dégagé !

Mais vous savez quoi ? Le yoga, c’est pas que pour le corps. Ça aide grave aussi pour la tête. Après l’accouchement, on est parfois un peu à côté de la plaque avec les hormones et le manque de sommeil. Les séances de yoga m’ont permis de me reconnecter avec mon souffle et de faire le vide.

Au final, cette pratique m’a aidée à mieux écouter les signaux de mon corps et à anticiper les crises de douleur. Avec quelques ajustements dans mes mouvements, je pouvais éviter d’aggraver les choses.

Mes conseils de choc pour bien débuter

Si vous aussi vous voulez vous remettre en forme après bébé, je vous conseille à fond le yoga ! Mais avant de vous lancer tête baissée, discutez-en avec votre doc, surtout si vous avez eu une césa.

Lire aussi:  Soulagez votre langue qui pique avec des remèdes de grand-mère efficaces

Une fois le feu vert obtenu, commencez tout doucement avec des postures accessibles. L’objectif c’est pas de se faire mal, mais bien de se faire du bien !

Installez-vous dans un coin tranquille de la maison et offrez-vous 15-20 minutes par jour rien que pour vous. Ça peut paraître court mais c’est déjà un bon début. L’important c’est d’y aller en douceur et d’écouter votre corps. Si une posture fait trop mal, passez à la suivante sans culpabiliser.

Respirez à fond aussi ! La respiration consciente, c’est la clé pour gérer les douleurs et le stress. Concentrez-vous sur votre souffle pendant les postures. Vous verrez, ça fait un bien fou.

Bref, les filles, si comme moi vous avez la sciatique qui vous gâche la vie après bébé, foncez sur le yoga ! Avec les bonnes postures et un peu de persévérance, vous allez remettre votre petit corps d’aplomb en un rien de temps. Bon courage et prenez soin de vous !

Laisser un commentaire